Demos kratia contre des mots crasses

Il faut réagir avec force et précision et surtout agir contre ce poison de la démocratie qu’est le refus du débat par la diabolisation de l’adversaire ! Hélas pour certains mots crasses (Bayrou : un Le Pen centriste? ») plus ils sont faux, plus il peuvent faire mal puisqu’ils ne ciblent pas l’intelligence des citoyens mais leur affect en détruisant par association d’images. Ce papier du journaliste Bruno Roger-Petit sur Le Post est une caricature et une insulte au MoDem et à ses adhérents. Il doit être contredit car il vise à instiller une petite musique déjà entendue et dénoncée ici sur le pseudo populisme que porterait François Bayrou.

Sont associés deux termes suffisamment « répulsifs » pour discréditer un combat qui gène de plus en plus : l’appel à l’engagement des citoyens de tous bords pour reprendre leur destin en main ! cad redonner confiance en la société !

Parce que Le Pen est la figure du diable en politique, ajouter « light » ou « centriste » pour en donner la version Bayrou, est tentant pour ceux qui confondent l’Agora athénienne ou le forum romain avec le Stade ou le Cirque!

A nous, adhérents du MoDem, de renforcer l’identité du MoDem comme « mouvement de citoyens engagés » et de démontrer en actes que ce genre d’insulte est contre-productive pour ceux qui les énoncent.

François Bayrou veut rendre au Peuple la possession des pouvoirs de gouvernement : ce n’est ni du Le Pen, ni du centrisme!!!

De « La France de toutes nos forces » à « l’Abus de pouvoir » figure dans les gènes du MoDem cette idée simple et nouvelle qu’il faut briser le carcan de la bipolarisation en France pour recréer les conditions du débat et de la réappropriation par le Peuple des pouvoirs de gouvernement.

En effet, «  la démocratie est un régime politique dans lequel le peuple possède les pouvoirs de gouvernement » (demos kratia) selon cette belle formule proposée par le site la-democratie.fr

Celà, reformer un Peuple de citoyens, c’est le fond du débat politique mais tous les participants de la bipolarisation ad vitam aeternam de la vie politique française n’y ayant aucun intérêt il est beaucoup plus facile de diaboliser celui qui le porte !

Pour le diaboliser, Bruno Roger-Petit comme ceux qui d’Alain MINC à Dominique PAILLE et bien d’autres refusent de voir la forêt MoDem derrière l’arbre Bayrou ressassent fréquemment les mêmes « arguments ».

L’ambition strictement personnelle de François Bayrou

Bayrou est « seul », « monomaniaque », « hyper-président » du MoDem, etc.. etc..

Nous sommes 50 000 adhérents, des milliers de sympathisants et nous l’espérons dès le 7 juin des millions d’électeurs à partager l’ambition collective d’un MoDem pour renover la vie politique française.

Avec sa malice coutumière et son franc-parler qui l’honore Jean-François Kahn se targue dans le dernier numéro de Marianne, d’être l’inspirateur de François Bayrou en matière économique et non l’inverse !!! :-)

Nous osons espérer que les « réalités humaines » des français que JF Kahn, Robert Rochefort, Sylvie Goulard et toutes les autres têtes de listes pour les Européennes ont vues et écouté sont de multiples sources d’inspiration pour un Mouvement qui a fait de la faiblesse de son « appareil » et de l’absence de pachydermes politiques une force !

« Tout est subordonné au destin du chef » affirme M. Roger-Petit. Cela n’engage que ceux qui veulent le croire, nous serions fort surpris et déçu que les adhérents « citoyens engagés » du Mouvement Démocrate aient une vocation de « petits soldats ».  Cela ne sont pas les 3 500 adhérents des 16 groupes de travail qui ont élaboré le programme du MoDem pour les élections européennes qui nous démentiront.

L’objectif exclusivement présidentiel.

Selon M Roger Petit « Comme Le Pen, Bayrou fait donc l’impasse sur les élections locales à scrutin majoritaire et renonce à construire un vrai parti enraciné électoralement ». Cela ne correspond pas à la réalité, la campagne pour les élections européennes l’a largement demontré : ce sont les « racines locales » du jeune Mouvement qu’est le MoDem qui étaient les plus rapidement actives sur le terrain ! Et si le MoDem ne fait l’impasse sur aucune élection, quel que soit le mode de scrutin nous affirmons ici, que le premier lieu d’engagement de « citoyens engagés » est local, ce sont les communes, les régions et bien sûr toutes les associations et initiatives citoyennes…

Certes avec Bismarck (si j’ai bien compris) notre Président affirme que la clé de voute de tout, c’est l’élection présidentielle, nous pensons sans excès d’insubordination M. Roger-Petit, que par exemple, un(e) bundeskantzler(in) désigné(e) à l’issue d’élections législatives ne nuit pas gravement à la démocratie (et l’Allemagne il me semble tient beaucoup à la démocratie!!!).

La stratégie du chaos

Selon M. Roger-Petit « Comme Le Pen, Bayrou n’a politiquement rien à proposer. Pas de troupes; pas d’élus, pas d’alliés » .  Ce genre de contrevérité, démentie chaque jour d’avantage ne mérite qu’un haussement d’épaules pour les faits ! Surtout il faut remarquer la démonstration par l’absurde qu’apporte ainsi M. Roger-Petit, du caractère neuf du MoDem : la proposition politique n’est pas affaire de troupes (en nombre même si plus c’est mieux), d’élus et surtout d’alliance (voir PS-UMP, etc…) mais de convictions !!!!!  Au lieu d’aligner 4 arguments à hauteur de caniveau, lisez les ouvrages de François Bayrou, Marielle de Sarnez, Jean-François Kahn, lisez le programme des européennes du MoDem et les futurs programmes du MoDem dans chacune des régions de France et vous apercevrez peut-être l’ombre d’une proposition en retirant seulement 0,01% de votre mauvaise foi!!!

Viennent ensuite la question des alliances et des majorités mais bien sûr à l’aune du cadre traditionnel et cadenacé de la vie politique française dont tout le monde s’accorde sur son efficacité légendaire en matière de préservation du « vouloir vivre ensemble » et de la recherche de l’intérêt général!!!!

Ici nous sommes pour un MoDem indépendant qui pourrait en toute transparence des alliances à géométries variables sur la base de fusions des programmes et d’abord aux élections locales… Nous ne rêvons pas non plus nous savons que même si cela serait dans l’intérêt des citoyens français, cela n’est pas dans celui des partis dominants donc cela est difficile à mettre en place… toutefois le renouvellement de la Démocratie et le retour aux commandes du Peuple de citoyens valent bien la peine d’espérer non?

A l’alternance et ses combines nous préférons l’alternative de « convergences démocratiques » et du « Solidarnosc à la française » ou de la Charte 77 à la française….

La tactique du complot

Pour camoufler le vide qu’il proposerait aux français (voir ci-dessus, vous avez de la lecture M. Roger-Petit) François Bayrou utiliserait selon M. Roger-Petit la tactique du complot des méchants médias !!! La belle affaire !!!! et bien dites donc les médias ne le lui feraient ces jours-ci pas cher payer puisqu’ils affirment qu’il focalise le débat des européennes…. bref !!!

Si la vie du MoDem dans les médias était formidable, l’ancien journaliste qu’est Jean-François Kahn ne découvrirait pas avec effarement qu’une partie de la presse ne souhaite pas annoncer les réunions publiques qu’il organise ni en rendre compte…

Cette difficulté de faire vivre la démocratie dans le cadre des médias, y compris si leur indépendance était mieux organisée, ce n’est pas un fantasme de F Bayrou M. Roger-Petit, c’est la thèse argumentée de Monsieur Roger-Gérard Schwarzenberg, L’état spectacle 1 et 2. Cette thèse il me semble n’est pas à confondre avec les aventures de Oui-Oui au pays de la politique !!!!

Dernier point, oubliez définitivement que François Bayrou comme le MoDem seraient centristes… Laissons le Centre à ceux qui veulent être l’appendice de quelques partis que vous qualifiaient « d’alliés », comme le dit si bien Jean-François Kahn, le MoDem est Devant !!!

Non pas à l’avant-garde du Peuple de citoyens, mais Devant au sens de dans le monde démocratique de demain, en laissant bien le soin à ses détracteurs d’enterrer les lambeaux de la vie politique étriquée (pleine de troupes, d’élus et d’alliés) d’hier !!!!! Oui la demos kratia aura raison des mots crasses !

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Civisme et démocratie, On aime pas !, Sur le net, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire