Se serrer les coudes!

Evidemment la lecture de la presse hebdomadaire provoque comme une réplique du séisme de dimanche pour le MoDem. Nous y reviendrons pour évoquer plusieurs aspects qui nous semblent essentiels : le présidentialisme et ses dégâts poour la démocratie, le constat de JM Lech dans l’Express selon lequel « le leader devra désormais travailler avec les gens » et la jachère politique que représente l’abstention. Mais la première réponse à apporter aux commentateurs sur l’avenir du MoDem nous appartient : serrons nous les coudes et le MoDem vivra!

Serrons nous les coudes pour le MoDem

Avant le crash de dimanche soir le MoDem c’était 50 000 adhérents prêts à créer la seule force politique vraiment nouvelle dans le paysage politique français depuis longtemps. Le MoDem ne peut pas et ne doit pas avoir été un mirage.

Le MoDem répond trop à l’attente des citoyens qui souhaitent depuis des années le dépassement de la bipolarisation et des convergences républicaines sur les dossiers essentiels pour l’avenir de notre pays et donc l’amélioration de leur vie quotidienne.

Qu’il s’agisse du développement soutenable et de l’adaptation de l’économie support d’emplois aux urgences écologiques, du logement, des déficits sociaux et de l’avenir de notre système de santé, de la préparation des jeunes à affronter le monde qui vient, des équilibres entre puissances et dialogues entre civilisations au jour de la réélection du président Amadhinejad en Iran… voilà autant de dossiers sur lesquels le MoDem se doit d’être « Devant » pour montrer le sens de l’intérêt général!

Nous reviendrons sur l’Alternative citoyenne au lieu de l’alternance qui fait débat dans les colonnes de Marianne cette semaine. D’ores et déjà que 64% des électeurs du MoDem soient favorables à la refondation de la gauche dans une sorte d’UMP de gauche, en dit long sur le fait que le rêve -que nous partageons- de Jean-François Kahn d’un « centrisme révolutionnaire » inféodé à aucun bloc aura du mal à se concrétiser.
La faute en incombe pour partie au moins à cet horizon 2012 qui obscurcit toute démarche d’indépendance réelle du MoDem parce qu’elle ne peut s’assoir sur un dialogue approfondi et dans la durée avec le Peuple de citoyens !

Serrons nous les coudes pour le pluralisme politique en France

Sarkozy enfin seul ! titre Le Point . Rêves de dépecage du MoDem par les écologistes, par l’UMP via des entrées au Gouvernement… 60% d’abstentionnistes et l’inénarable Frédéric Lefebvre qui est à la politique ce que la mère Denis est à la vente de lessive, grand fossoyeur de l’esprit public, de nous dire que c’est la faute à Bayrou et à Aubry….

Bref, Marianne peut titrer sans se tromper « Le grand bazar » il n’est pas sûr que la démocratie soit la grande gagnante du 7 juin, sauf à ce que les leçons données par les électeurs notamment au PS et au MoDem soient entendues et servent d’électro-choc salutaire.

Comme l’indique Renaud Dely dans un intertitre de Marianne « Le PS a besoin d’une thérapie de choc et Martine Aubry lui propose… six mois de camomille. Avant les soins palliatifs? » Même s’il se trouve des militants ou sympathisants PS pour se réjouir du « gadin électoral » du MoDem, nous soutenons nous au contraire que les mauvaises affaires du PS sur la base de difficultés internes affaiblissent la démocratie.

C’est un spectacle vraiment désolant que la vie politique française soit devenue à ce point une « bataille » brouillonne et de trop faible niveau pour des parts d’un marché électoral que l’abstention réduit de plus en plus.

Nous soutenons ici et soutiendrons toujours que la démocratie est le régime de la délibération, du débat pour la quête de l’intérêt général. Elle n’est pas le régime ou 50,01% des électeurs ont raison contre 49,99% et nous y reviendrons c’est pourquoi le présidentialisme et l’alternance sont une mauvaise chose pour la démocratie.

La démocratie est pervertie par la désignation de personnalités politiques en fonction de leur supposée aptitude à devenir une sorte de « Lider maximo » que le peuple descend aussi rapidement des nues qu’il y a porté. Ceci anéanti hélas toute tentative de faire grandir, comme un levain, un pacte républicain renouvelé dans la société entière et par la société entière.

Oui François Bayrou, votre intuition de redonner confiance en la société est bonne, oui elle est actuelle (voir l’interview sur JM Lech dans l’Express n° 3023 sur lequel nous reviendrons). Oui le MoDem est ce Mouvement politique  capable, comme l’a indiqué Jean-François Kahn, de prendre le meilleur dans les différents courants de pensées, et donc, d’attirer des militants et des électeurs venus d’horizons politiques républicains différents.

Nous espérons que nous ferons tout nous adhérents du MoDem pour qu’il le reste, c’est son identité et sa raison d’être. Nous le répétons, un parti de centre gauche ou de centre droit de plus ne présente aucun intérêt dans le paysage politique français.
Si le Mouvement se banalise ainsi, il perdra au moins sa composante « énergies citoyennes » qui répond à une attente forte des français.

François Bayrou a raison de dire que ces élections ont une signification par rapport à ce que les français attendent des hommes politiques (notamment patience, humilité, sang-froid, ouverture, capacité de rassemblement…) et des partis politiques (démocratique, ouvert comme l’a suggéré Corinne Lepage).

Le MoDem peut avoir tout cela, il est même « génétiquement » parlant le plus ouvert de tous les mouvements politiques.

Comme l’on fait remarquer les commentateurs, les « vainqueurs » du 7 juin s’inscrivent dans une démarche de dépassement des clivages, nous y reviendrons car cette remarque a bien évidemment été reprise par Jean-François Kahn en ce qu’elle valide sa carrière de combats…

L’avenir en ce monde tant marqué par les divisions et les querelles de toutes sortes appartient à ceux qui savent créer des liens et des ponts par delà les différences et les divergences sur les questions essentielles pour le destin commun.

Il condamne à l’avance tout Mouvement ou responsable politique qui fait le choix des querelles personnelles avec d’autres responsables, au détriment de l’approfondissement du lien avec les citoyens. Cet approfondissement du lien est d’ailleurs la condition pour élever leur conscience et leur degré de responsabilité.

Puissions nous au MoDem nous serrer les coudes pour faire vivre ce Mouvement dont l’horizon politique revendiqué est la démocratie, et dont la caractéristique est d’être composé de « citoyens engagés ».

Serrons nous les coudes pour les citoyens français

En parcourant les contributions de nos amis démocrates sur ce site, on se rends compte combien le MoDem est riche de talents et d’énergies qui ne demandent qu’à s’employer au SERVICE de nos concitoyens.

Combien l’attention à délivrer un message audible et compréhensible par les français et à imaginer des SOLUTIONS CONCRETES pour rendre leur vie quotidienne meilleure est perceptible.

Certes on se prend à rêver parfois d’une meilleure écoute de l’autre et d’une plus grande cohésion dans le Mouvement mais ce que nous vivons le plus souvent à la base comme réunions et Cafés démocrates sont conviviaux. Cela fait que ce Mouvement est un LIEU DE DEMOCRATIE qu’il faut absolument préserver car il est une tête de pont formidable pour le dialogue avec un Peuple de citoyens à faire émerger.

Serrons nous suffisamment les coudes dans cette période difficile, afin que le minimum d’entre nous ne quitte le navire, sinon ce sont les citoyens français que nous laisserions orphelins d’une espérance : l’espérance d’un mouvement de citoyens, pour les citoyens et avec les citoyens sans barrière de Gauche et de Droite.

Nous nous répétons, les militants du MoDem ont fait un admirable travail pour la campagne des municipales et des européennes.  Il serait dommage que tout ce travail notamment sur les aspects programmatiques ne soient pas repris et approfondis en vue des élections régionales. Nous attendons que les travaux démarrent rapidement sur ce point, de même que la réflexion stratégique sur les alliances dans cette élections à deux tours.

Tenons bons ensemble et retournons avec confiance faire notre travail de citoyens engagés !

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Civisme et démocratie, Dans les médias, MoDem, Projet politique, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire