Le MoDem est une solution pour les français!

Quand François Fillon déclare « Bayrou est surtout un problème pour le Parti socialiste et la Gauche » il fait une double erreur : 1) le MoDem n’est pas un problème c’est une solution 2) le MoDem s’adresse à tous les français y compris aux républicains de son camp.

Et comme notre Premier Ministre était en forme il a ajouté un second pronostic tout aussi clairvoyant :-) que le premier « (…) les critiques contenues dans le livre « Abus de pouvoir » du président du MoDem font « sourire les Français » !!!! Faudrait que François Fillon se coordonne avec Monsieur Bertrand parce que cela serait bien la première fois qu’un « livre haineux » ferait sourire…. Bref, tant que les « grands » partis et leurs responsables manifesteront du dédain ou de l’aveuglement au sujet de la réalité du MoDem, nous pourrons continuer tranquillement à convaincre les français que loin d’être, en démocratie, un problème pour qui que ce soit, notre Mouvement est une solution pour les français.

Le MoDem n’est pas un problème pour qui que ce soit, il est une solution pour les français

Ici nous plaidons pour une démocratie apaisée, ou comme il est indiqué dans la Charte éthique du MoDem, le débat politique doit se dérouler, « en vérité », loin des anathèmes et des « boules puantes » sous forme d’attaques personnelles. Nous appelons d’ailleurs, nos responsables à certes ne pas tendre l’autre joue bien sûr et donc à y répondre mais sur le fond pour éviter la dégradation du débat public qui est un facteur d’abstention certain.

En effet, il n’est pas nécessaire d’être grand expert en politique pour voir à quel point les déchirures internes au PS sont lourdes de conséquences… Plus largement, la violence en politique lasse vite les électeurs et se retourne un jour ou l’autre contre ceux qui l’emploie. Plaider pour et pratiquer une opposition sans concession, vigilante, radicale sur l’essentiel, est selon nous d’autant plus efficace que l’on est à même de saluer -lorsqu’ils existent- les actes et orientations qui vont dans le sens du projet de société que l’on souhaite voir mettre en place, et ce dans le cadre d’un rassemblement le plus large possible…. comment rassembler sans pratique du respect mutuel?

Nous voyons, bien en cette campagne combien c’est une force de présenter aux voix des français des équipes diverses, unies, composées de talents riches qui ne sont pas mis sous l’éteignoir parce qu’il serait interdit de faire de l’ombre « au chef ».  Oui Marielle de Sarnez à raison de vanter les qualités de « la plus belle équipe de France pour l’Europe »

C’est ainsi que l’on peut changer la politique en réouvrant toutes grandes les fenêtres à la « société civile » sans que celle-ci soit un alibi, mais qu’elle soit respectée et non « inféodée » au politique.

Fermeté des convictions dans le débat d’idée et ouverture à la société civile sont les bases des « convergences démocratiques » auquel le MoDem veut travailler.

Dans cet esprit M. Fillon, le MoDem n’est un problème pour personne puisqu’il souhaite pouvoir travailler demain avec tous ceux qui « ne sourient pas » ou ne voient pas de caractère haineux dans le projet d’Abus de pouvoir qui consiste en « redonner confiance à la société ».

Le MoDem s’adresse à tous les français y compris au républicains du camp de M. Fillon

Il faut espérer qu’un certain nombre d’hommes politiques talentueux de votre majorité, au premier rang duquel figurent par exemple Jean-Louis Borloo et nos amis radicaux, ne voulant plus être qualifiés de « têtes de noeuds » ou d’être marginalisés dans le débat politique interne « à la droite » conviennent qu’une totale autonomie de réflexion, de pensée et d’action sous la seule réserve de la cohérence sur l’essentiel du projet de société serait préférable pour leur mouvement politique et pour les français.

Pour illustrer ce propos il suffit de voir par exemple la place qu’occupe Corinne Lepage au sein du MoDem!!!! Son livre projet « Vivre autrement » n’est pas un copié-collé d’Abus de pouvoir de François Bayrou et loin de nuire à l’efficacité du combat du MoDem pour la rénovation de la vie politique au service d’un Peuple de citoyens, cela est, au contraire, un plus pour notre Mouvement et une chance pour nos concitoyens.

Monsieur Fillon, l’originalité du MoDem et sa vocation sont de faire sauter le verrou et lever le carcan de la bipolarisation qui empêche :

d’une part, les français républicains et démocrates de tous horizons de s’emparer en citoyens « conscients et responsables » de leur destin, car le MoDem est un Mouvement de « citoyens engagés »,

d’autre part, les partis politiques de se comporter en véritables outils au service de la République permettant (art. 4 de la Constitution de 1958) de « concourir à l’expression du suffrage », et ce librement dans une dynamique et exigence d’approfondissement de la démocratie (régime de la délibération et non pas régime du plus grand nombre).

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Civisme et démocratie, Dans les médias, Projet politique (généralités), avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire