100 réponses à la crise

L’hebdomadaire La Vie consacre dans son numéro de cette semaine un cahier spéciale de 36 pages détachable intitulé « On est pas obligé de déprimer… 100 réponses à la crise, des solutions pour soi et pour la planète »

Conclu par Jean-Claude Guillebaud ce dossier est découpé en 4 chapitres qui montrent bien le caractère anti-déprime du propos, l’importance de l’engagement de chacun d’entre nous pour sortir de la crise, sans attendre tout des responsables politiques et économiques, même si les solutions proposées sont nous allons le voir éminemment politiques.

Ces 4 parties sont les suivantes :

Ce que peut faire la planète :

1. Réinventer Bretton Woods
2. Diminuer les dépenses d’armement
3. Défendre la souveraineté alimentaire
4. Repenser le commerce avec le Sud
5. Taxer les mouvements de capitaux
6. Redonner du pouvoir aux banques centrales
7. Contrôler les agences de notations
8. Surveiller les traders
9. Recadrer l’OMC
10. Instaurer une gouvernance écologique
11. Réformer les institutions financières
12. Infléchir les politiques migratoires
13. Faciliter l’accès des pays pauvres aux médicaments
14. Encadrer la spéculation
15. Réduire les émissions de gaz à effet de serre
16. Annuler la dette des pays pauvres
17. Contrôler les produits dérivés
18. Récupérer l’argent des dictateurs
19. Augmenter l’aide aux pays du Sud
20. Promouvoir l’agriculture biologique
21. Respecter les Objectifs du millénaire
22. Entreprendre l’épuration des eaux
23. Préserver les ressources halieutiques
24. Privilégier les emplois verts
25. Lancer un plan Marshall pour les pays en développement
26. Mettre fin aux paradis fiscaux
27. Créer de nouveaux indicateurs de richesse
28. Donner une architecture politique à l’Union européenne
29. Réformer l’Onu
30. Imposer des normes sociales

Ce que je peux faire :

31. Je consomme engagé
32. Je fais le ménage à l’ancienne
33. Je m’équipe en ampoules écologiques
34. Je compte sur mes voisins
35. Je customise mes vieux vêtements
36. Je troque mes compétences
37. Je me mets à mon compte
38. Je limite le superflu
39. Je goûte ce qui est beau
40. J’achète des aliments en vrac
41. Je recycle mes cartouches d’encre
42. Je fréquente la ludothèque du quartier
43. J’offre à mes amis un peu de moi-même
44. Je garde confiance
45. Je prends les transports en commun
46. Je compense mes voyages en avion
47. Je fais travailler des structures de l’économie sociale
48. Je teins naturellement mes habits
49. Je deviens un champion de la récup
50. Je « survis » par temps de crise
51. Je fabrique mes propres cosmétiques
52. Je fais mes yaourts moi-même
53. Je mange moins de viande
54. J’emmène un ami de mon enfant en vacances
55. Je vais au concert pour pas cher
56. Je me ressource avec la culture
57. Je donne du temps aux plus jeunes
58. Je préviens plutôt que je guéris
59. Je prends soin de moi

Ce que l’on peut faire ensemble :

60. Instaurons un revenu maximum
61. Développons les emplois de service
62. Insérons-nous dans un réseau
63. Féminisons l’organigramme
64. Travaillons pour demain
65. Misons sur la recherche
66. Ne jetons plus notre vieil
électroménager
67. Entre voisins, privilégions l’entraide
68. Mobilisons-nous pour le logement
69. Promouvons l’accès à la culture
70. Aidons-nous entre familles
71. Donnons notre vieille voiture
72. Conseillons les patrons
73. Pratiquons le Love Money
74. Développons l’habitat coopératif
75. Finançons un jeune
76. Achetons à prix cassés
77. Encourageons le microcrédit
78. Soutenons les jeunes créateurs d’entreprise
79. Soyons sensibles au battement d’ailes
80. Partageons avec ceux qui n’ont rien
81. Donnons leur chance aux jeunes en difficulté
82. Prenons soin des autres
83. Ecoutons ceux qui souffrent
84. Partageons nos compétences
85. Transmettons nos expériences en entreprise
86. Appliquons le Grenelle de l’environnement
87. Conjuguons l’insertion
88. Supprimons le bouclier fiscal
89. Restreignons les heures supplémentaires
90. Instituons l’entreprise en droit
91. Instaurons un revenu d’existence
92. Continuons de donner
93. Partageons notre voiture

Ce que font les autres

96. La Chine soigne son marché
97. S’inspirer de l’Afrique
98. Le Green New Deal des Etats-Unis
99. Du Japon à l’Allemagne le retour de la RTT
100. La force du modèle scandinave

Le MoDem est un mouvement de citoyens engagés.

J’invite tous les membres et amis du MoDem a se précipiter chez leur marchand de journaux et à lire ce passionnant dossier dans lequel nous trouverons beaucoup d’idées en phase avec le modèle humaniste du XXIème siècle qui est le projet politique du MoDem. Merci à la rédaction de La Vie pour cette très estimable contribution au débat démocratique.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Dans les médias, On aime !, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire